Notre CPE

Historique

En juillet 1989, des pionnières se regroupent pour mettre sur pied un service de garde en milieu familial. Ainsi naissait l’Agence de garde en milieu familial La Marelle. Au fil des ans, le nombre de responsables qualifiées accueillant des enfants à leur domicile sur le territoire de la MRC d’Arthabaska s’est accru, tout comme le nombre de places disponibles.

En juin 1999, le nom change pour Centre de la petite enfance La Marelle des Bois-Francs.

En mars 2000, une première installation de 50 places destinée aux enfants de 18 mois à 5 ans, divisée en groupes d’âges, se greffe au service de garde en milieu familial. La venue de cette installation s’inscrit alors dans le processus de diversification exigé aux CPE.

En 2004, une deuxième installation s’ajoute, offrant elle aussi 50 places dont 10 sont réservées pour des poupons âgés entre 0 et 18 mois. Les 40 autres enfants sont divisés par groupe multi-âges.

Au même moment, le centre de stimulation l’Envol s’érige sur le terrain adjacent à notre 2e installation. Cela vient favoriser le développement d’un lien étroit entre ce centre et notre organisme.

En juin 2006, le CPE La Marelle des Bois-Francs obtient l’agrément à titre de bureau coordonnateur pour la MRC d’Arthabaska. Cela signifie la coordination des 897 places offertes par quelque 160 responsables de service de garde en milieu familial sur ce territoire

Mission

Le CPE La Marelle des Bois-Francs désire offrir aux enfants un milieu de vie sécuritaire et chaleureux qui favorise un plein épanouissement. Il propose aux parents des services de garde de qualité répondant aux besoins spécifiques de chaque famille et qui assurent une continuité avec le milieu familial, ainsi que le choix entre deux installations et un Bureau coordonnateur de la garde en milieu familial où les enfants cheminent en groupe multi âge.

Au cours des années, le CPE s’est doté d’une mission spécifique à savoir l’accueil, l’intégration et l’accompagnement d’enfants ayant des besoins particuliers.  À cet égard, un partenariat étroit établi en 2004 avec le centre de stimulation l’Envol situé juste à côté de l’installation No 2 nous permet de soutenir davantage les enfants éprouvant des besoins particuliers ainsi que leurs familles et les membres du personnel qui gravitent autour d’eux. De plus, nous avons un protocole d’entente avec le CSSSAE pour l’intégration des enfants présentant des besoins particuliers et la réservation de places pour les familles ayant besoin de répit.

Dans le quotidien, un accueil de qualité est au cœur même de notre pratique et doit s’incarner tout au long de la journée. Nous reconnaissons que chaque enfant est unique, que le développement de l’enfant est un processus global et intégré, que l’enfant est le premier agent de son développement, que l’enfant apprend par le jeu et que la collaboration entre le personnel et le parent contribue au développement harmonieux de l’enfant. . Ce sont là d’ailleurs les principes directeurs de notre programme éducatif.

Nous avons choisi de vivre l’accueil de façon plus spécifique par l’intégration d’enfants présentant des besoins particuliers. En collaboration avec les adultes qui gravitent autour d’eux, nous offrons un milieu de vie accueillant et stimulant qui favorise leur épanouissement personnel, le tout dans une atmosphère harmonieuse où tous sont traités avec respect. L’enfant présentant des besoins spécifiques peut ainsi s’épanouir tout en cheminant à son rythme. De plus, en intégrant des enfants ayant des besoins distincts au sein de nos groupes, nous favorisons chez notre jeune clientèle une meilleure acceptation des différences ainsi qu’une plus grande tolérance. En d’autres mots, nous semons « l’ouverture » au cœur des adultes de demain.

Signification du logo

La Marelle est un jeu qui ne comporte pas la notion d’adversaire puisqu’il témoigne plutôt de l’organisation de notre environnement que l’on délimite en jouant. C’est un parcours individuel d’apprentissage par lequel l’enfant et les adultes qui l’entourent; famille, éducatrices, membres de la communauté (approche écologique) passent d’un degré à l’autre de sa propre conscience d’être en devenir.